Chargement... Merci de patienter quelques secondes...

FICHE METHODOLOGIE EAF 1

 

Répondre à la question sur le corpus

 

-         1 phrase d’introduction :

 

Ex. : Ce corpus nous présente quatre extraits de romans du XIXème et du XXème siècles. Les quatre textes, descriptifs, mettent en valeur des aspects différents de la ville. Tous quatre se signalent par un registre réaliste, à travers lequel nous sont décrites Paris, New-York,  et Marseille.

 

-         1 idée générale par rapport à la question posée :

 

 

-         Examen de chacun des textes, dans ses aspects particuliers : on en profite pour resituer les textes et les auteurs, succinctement ; on étudie ensemble les textes qui présentent des points communs, et on « cherche l’intrus », c'est-à-dire le texte qui se distingue par son genre, son registre ou son contenu.  On ne fait pas de « liste » et on essaie de ne pas étudier les textes dans l’ordre proposé.

 

Ex :  En effet, l’extrait du roman de Flaubert, L’Education Sentimentale publié en 1869,  nous propose une vision très lyrique et méliorative de Paris, au cours de l’arrivée de son héros dans la ville en diligence. On note la présence d’un seul adjectif à la connotation péjorative : « jaunâtre » qui qualifie la Seine. Flaubert nous parle du « bon air de Paris », de sa « fraîcheur », de « l’attendrissement » de Frédéric, qui « aime »les petits commerçants croisés sur sa route. Il éprouve un tel « plaisir » d’être de retour dans la capitale, qu’il le fait « durer » en s’habillant « le plus lentement possible ».

Cette vision lyrique et méliorative est tout à fait absente des autres textes. Ainsi, l’extrait de (Titre) de (Auteur)

 

-         1 phrase de conclusion

 

Ex. Nous avons donc vu que suivant l’état d’esprit des personnages, la vision de l’environnement change. On peut ici véritablement parler de « paysage-état d’âme ».

 



 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement